Possibilités d'emploi - Processus de sélection

Possibilité actuelle

Commissaires, Commission canadienne de sûreté nucléaire,

Possibilités de nominations

Nous savons que notre pays est plus fort et notre gouvernement plus efficace lorsque les décideurs reflètent la diversité du Canada. À l’avenir, le gouvernement du Canada suivra un processus de nomination transparent et fondé sur le mérite qui s’inscrit dans le droit fil de l’engagement du gouvernement à assurer la parité entre les sexes et une représentation adéquate des Canadiens autochtones et des groupes minoritaires dans les postes de direction. Nous continuerons de rechercher des Canadiens qui incarnent les valeurs qui nous sont chères : l’inclusion, l’honnêteté, la prudence financière et la générosité d’esprit. Ensemble, nous créerons un gouvernement aussi diversifié que le Canada.

Le but ultime du ministre des Ressources naturelles est de veiller à ce que le secteur des ressources naturelles permette la création d’emplois, la prospérité et l’apparition d’occasions de développement fondé sur des pratiques durables et des procédés à faible émission de carbone.

Le gouvernement du Canada sollicite actuellement des candidatures auprès de divers Canadiens talentueux provenant de partout au pays qui manifestent un intérêt pour les postes suivants :

Commissaires (postes à temps partiel)

Commission canadienne de sûreté nucléaire

La Commission canadienne de la sûreté nucléaire règlemente l’utilisation de l’énergie et la matière nucléaire afin de protéger la santé, la sécurité et l’environnement; elle livre sur nos engagements internationaux en matière d’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire; et elle diffuse toute information objective de nature scientifique, technique et réglementaire au public.

La Commission canadienne de la sûreté nucléaire prend des décisions indépendantes, justes, et transparentes vis-à-vis l’octroi de licence sur les activités de nature nucléaire.

Les commissaires prennent part aux audiences et aux réunions d’un tribunal administratif quasi judiciaire.. Les commissaires analysent et évaluent des cas tels que l’octroi de licences aux installations nucléaires majeures (stations de production nucléaires, mines d’uranium, installations de déchets nucléaires) présentés à l’organe quasi judiciaire afin de prendre des décisions conformément aux responsabilités qui leur incombent en vertu de la Loi sur la sûreté et la réglementation nucléaires. Ils sont également responsables de l’élaboration des règlements.

Il est crucial que les commissaires fassent preuve de sensibilité interculturelle et qu’ils possèdent une capacité d’écoute exceptionnelle lorsqu’ils traitent d’enjeux fondés sur la science, complexes et parfois délicats sur le plan émotionnel. Les commissaires ont un rôle important à jouer dans la prévention de risques déraisonnables pour l’environnement en vue d’assurer la sécurité et la santé des personnes, la sécurité nationale ainsi que le respect des engagements internationaux du Canada. En plus de bien comprendre le mandat et les pouvoirs de la Commission, les commissaires doivent transmettre cette compréhension à l’organisme, aux parties intéressées et à la population canadienne. Les commissaires doivent agir de façon juste et transparente et prendre des décisions fondées sur les données probantes qui lui sont présentées.

Les commissaires doivent démontrer qu’ils sont en mesure d’intervenir auprès de diverses parties intéressées de façon engagée, professionnelle et objective en tout temps. D’excellentes capacités conceptuelles sont requises pour cerner les tendances, interpréter des renseignements complexes et parfois contradictoires ainsi que pour évaluer l’importance des données obtenues et prendre les décisions juridiques ou réglementaires adéquates fondées sur la science, les faits et les données probantes obtenues.

La Commission exerce ses fonctions avec l’indépendance politique adéquate tout en s’assurant de l’adoption de saines pratiques gouvernementales et de gestion en vertu de la loi et des lignes directrices du gouvernement du Canada.

Vous pourrez trouver d’autres renseignements sur l’organisme et ses activités sur le site Web de la Commission canadienne de sûreté nucléaire.

Les candidats doivent soumettre leur demande en ligne au plus tard le 29 janvier 2017 sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil. Votre lettre d’accompagnement devrait être adressée au Sous-secrétaire du Cabinet (Personnel supérieur), Bureau du conseil privé, et devrait être envoyée par l’entremise de l’application en ligne seulement.

Taux journalier : 715 $ - 840 $

Langues officielles et diversité

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité des candidats au moment de les évaluer pour ces postes. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre profil en ligne votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité de vous exprimer dans cette langue. La préférence pourrait être accordée aux candidats qui appartiennent à l’un des groupes suivants : femmes, autochtones canadiens, personnes handicapées et membres de minorités visibles.

Pour que votre candidature soit prise en considération pour un de ces postes, veuillez fournir dans votre demande des exemples tirés de votre expérience professionnelle qui démontrent en quoi vous satisfaites aux critères suivants :

Études et expérience

  • Diplôme d’une université reconnue dans un domaine d’études pertinent ou une combinaison acceptable d’études, de formation professionnelle et d’expérience ;
  • Diplôme d’études supérieures en génie, en géologie, en environnement, en physique ou en médecine (p. ex., en épidémiologie ou en oncologie) serait considéré comme un atout ;
  • Expérience professionnelle considérable au sein d’organismes actifs dans le domaine des sciences, de la santé, des sciences de l’environnement, de l’énergie ou du génie ou des établissements d’enseignement ou grande expérience en matière d’interventions auprès de ces derniers ;
  • Expérience dans l’élaboration et/ou l’application de politiques ou de cadres législatifs et réglementaires ;
  • Expérience professionnelle au sein d’organismes de réglementation ou de tribunaux administratifs quasi judiciaires ;
  • Expérience dans l’établissement de relations, la promotion de partenariats et le travail avec des groupes et des collectivités autochtones ou avec tout autre groupe canadien intéressé serait considérée comme un atout ; et
  • Expérience en matière de protection de l’environnement et de sécurité relative au secteur de l’énergie serait considérée comme un atout.

Si votre candidature est retenue aux fins d’une entrevue, les critères suivants seront évalués :

Connaissances, compétences et capacités

  • Connaissance du mandat et des activités de la Commission canadienne de sûreté nucléaire et du cadre législatif auquel elle doit se conformer, y compris de la Loi sur la sûreté et la réglementation nucléaires, ainsi que des environnements réglementaires et commerciaux dans lesquels elle évolue ;
  • Connaissances considérables de plusieurs domaines d’expertise scientifique ou en génie, connaissance de base des fondements du secteur nucléaire et connaissance pratique des affaires, du droit ou des finances ;
  • Capacité à analyser des quantités importantes de renseignements techniques souvent complexes et de prendre des décisions ;
  • Capacité à écouter, à interpréter et à évaluer un grand nombre d’enjeux variés en vue de réglementer l’utilisation de l’énergie nucléaire au Canada conformément au mandat de la Commission canadienne de sûreté nucléaire en matière de sécurité ; et
  • Capacités supérieures en matière de communication à l’oral et à l’écrit, et capacité à rédiger des analyses, des décisions et des rapports clairs et concis.

Exigences linguistiques

La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.

Si votre candidature est retenue pour l’étape suivante du processus, nous communiquerons avec les personnes pouvant fournir des références pour vérifier comment vous remplissez les exigences relatives à l’expérience et en quoi vous avez manifesté, dans votre poste actuel et vos postes récents, les qualités personnelles suivantes :

  • Tolérance au stress
  • Rigueur en matière d’éthique, d’intégrité et d’impartialité
  • Jugement éclairé
  • Capacités de communication et habiletés interpersonnelles exceptionnelles
  • Tact et diplomatie

Facteurs d’admissibilité et conditions d’emploi

Il est important que vous confirmiez dans votre demande que vous satisfaites aux exigences suivantes :

  • Vous ne devez en aucun cas prendre part à quelque activité que ce soit, de façon directe ou indirecte, ni détenir une participation dans une entreprise, ni accepter ou être titulaire d’un poste contrevenant à vos tâches en tant que membre (prévu par la loi).
  • Vous devez être disponible pour des périodes de 2 à 3 jours, et ce, jusqu’à concurrence de 10 fois par année. Cela inclut entre 40 à 60 jours par année pour la préparation et le déroulement des séances avec la Commission, le voyagement et les délibérations après les séances. La majorité de la préparation s’effectue à partir de votre domicile.
  • Vous acceptez de vous déplacer pour prendre part aux audiences de la Commission et vous êtes en mesure de le faire.

Si vous êtes nommé(e) à un de ces postes :

Vous devez vous conformer aux Lignes directrices en matière d’éthique et d’activités politiques à l’intention des titulaires de charge publique tout au long de votre mandat comme terme et condition d’emploi. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des Nominations par le gouverneur en conseil, sous « Formulaires et documents de référence ».

Vous serez assujetti(e) à la Loi sur les conflits d'intérêts. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique.

Un lien à cette annonce paraîtra dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ces postes. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder.

Un bassin de candidats qualifiés pourrait être établi et utilisé pour des possibilités de nomination semblables.

Faire une demande d'emploi en ligne