Possibilités d'emploi - Processus de sélection

Possibilité actuelle

Commissaire, Gendarmerie royale du Canada,

Possibilité de nomination

Nous savons que notre pays est plus fort et notre gouvernement plus efficace lorsque les décideurs reflètent la diversité du Canada. Le gouvernement du Canada suivra un processus de nomination transparent et fondé sur le mérite qui s’inscrit dans le droit fil de l’engagement du gouvernement à assurer la parité entre les sexes et une représentation adéquate des Autochtones et des groupes minoritaires dans les postes de direction. Nous continuerons de rechercher des Canadiens qui incarnent les valeurs qui nous sont chères : l’inclusion, l’honnêteté, la prudence financière et la générosité d’esprit. Ensemble, nous créerons un gouvernement aussi diversifié que le Canada.

La responsabilité principale du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile est de diriger le travail du gouvernement pour que les Canadiens et Canadiennes demeurent en sécurité et que leurs droits et libertés au sein d’une société démocratique ouverte et accueillante soient protégés.

Le gouvernement du Canada sollicite actuellement des candidatures auprès de divers Canadiens et Canadiennes talentueux provenant de partout au pays qui manifestent un intérêt pour le poste suivant :

Commissaire (poste à temps plein)

Gendarmerie royale du Canada

Le mandat de la Gendarmerie royale du Canada consiste à la prévention du crime et les enquêtes criminelles, le maintien de l'ordre et de la paix, l’exécution des lois, la contribution à la sécurité nationale, la protection des représentants de l'État, des dignitaires en visite et des missions à l'étranger, et la prestation de services de soutien opérationnel cruciaux à des services de police et organismes d'application de la loi au Canada et à l'étranger. La Gendarmerie royale du Canada est le service de police national et un organisme qui relève de Sécurité publique Canada.

La Gendarmerie royale du Canada est constituée sous le régime de la Loi sur la Gendarmerie royale du Canada. En vertu de cette loi, l’administration et la direction de la Gendarmerie royale du Canada sont confiées au commissaire, qui, sous la direction du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a pleine autorité sur la Gendarmerie et tout ce qui s’y rapporte.

La Gendarmerie royale du Canada applique partout au pays les lois élaborées et adoptées par le Parlement. L’administration de la justice dans les provinces et les territoires, y compris l’application du Code criminel, fait partie des pouvoirs et des responsabilités délégués aux gouvernements provinciaux. La Gendarmerie royale du Canada fournit à forfait des services de police dans toutes les provinces (sauf le Québec et l’Ontario), au Yukon, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut, et, en vertu d’ententes distinctes, dans 180 municipalités.

Le commissaire de la Gendarmerie royale du Canada, qui relève du ministre, est responsable de l’administration et de la direction de la Gendarmerie royale du Canada. Il lui incombe de veiller à ce que les politiques et les procédures de la Gendarmerie royale du Canada soient conformes aux directives ministérielles.

Le commissaire devra faire avancer la priorité critique du gouvernement visant la réconciliation avec les Canadiens autochtones, ainsi que son engagement envers l’équité des sexes, de soutenir les membres qui souffrent de problèmes de sante mentale, de résoudre le harcèlement en milieu de travail et de protéger les libertés civiles des canadiens.

L’importance de la Gendarmerie royale du Canada dans nos collectivités ne peut pas être surestimée. C'est une composante fondamentale de notre sécurité publique et notre sécurité nationale. De surcroît, c’est une institution qui incarne le meilleur de ce que le Canada et les Canadiens aspirent à être – honnêtes, loyaux et engagés dans la quête de justice.

Vous pourrez trouver d’autres renseignements sur l’organisme et ses activités sur le site Web de la Gendarmerie royale du Canada.

L'examen des demandes débutera le 23 octobre 2017. Les candidats doivent soumettre leur demande en ligne sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil. Nous encourageons fortement les candidats à présenter leur demande au plus tard à cette date. Les demandes soumises par la suite seront conservées et pourraient être examinées jusqu’à ce qu’il y ait nomination au poste. Votre lettre d’accompagnement doit être adressée à la Directrice adjointe des processus de sélection, Secrétariat du personnel supérieur, Bureau du Conseil privé, et devrait être envoyée par l’entremise de l’application en ligne seulement.

Échelle salariale : Fixé par le gouverneur en conseil

Lieu de travail : Ottawa (Ontario) (prévu par la loi)

Langues officielles et diversité

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité au moment d’évaluer les candidats pour ce poste. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre profil en ligne votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité de vous exprimer dans cette langue. La préférence pourrait être accordée aux candidats qui appartiennent à l’un des groupes suivants : femmes, Autochtones, personnes handicapées et membres de minorités visibles.

Pour que votre candidature soit prise en considération pour ce poste, veuillez fournir dans votre demande des exemples tirés de votre expérience professionnelle qui démontrent en quoi vous satisfaites aux critères suivants :

Études et expérience

  • Diplôme d’une université reconnue dans un domaine d’études pertinent ou une combinaison acceptable d’études, de formation liée au poste et/ou d’expérience ;
  • Un diplôme en droit serait considéré comme un atout ;
  • Expérience démontrée de la gestion du changement, de la gestion du risque et de la promotion d’une transformation durable de la culture afin de favoriser une saine gouvernance et le bien-être organisationnel ;
  • Expérience démontrée de la gestion au niveau de la direction dans une organisation du secteur public ou privé, notamment de la gestion des ressources humaines et financières dans des circonstances où les contraintes en matière de celles-ci sont des facteurs importants ;
  • Expérience démontrée dans l’élaboration de politiques ou de normes de rendement et de procédures opérationnelles ;
  • Leadership manifeste et expérience démontrée du travail avec diverses collectivités et de la mobilisation de celles-ci d’une manière qui respecte les droits de la personne en vue de prévenir la criminalité, d’assurer la sécurité publique, et/ou accroître la confiance du public ;
  • Expérience de la promotion de l’importance d’un lieu de travail sain, exempt de harcèlement et de violence sexuelle, ainsi que de la mise en œuvre de programmes de santé mentale pour soutenir les employés ;
  • Expérience de l’élaboration et de la mise en œuvre d’un cadre de gestion des talents qui met l’accent sur le leadership, le recrutement, la planification de la relève et la transmission des connaissances ;
  • Expérience de la mise en œuvre des principes modernes et des pratiques exemplaires applicables à la gouvernance d’une organisation ;
  • Expérience de l’établissement et de l’entretien de relations multipartites productives et efficaces avec des organismes partenaires ainsi qu’avec divers intervenants, incluant les communautés autochtones ;
  • Expérience en tant que dirigeant d’une organisation complexe et décentralisée serait considérée comme un atout ; et
  • Expérience récente et appréciable en application de la loi serait considérée comme un atout.

Si votre candidature est retenue aux fins d’une entrevue, les critères suivants seront évalués :

Connaissances, compétences et capacités

  • Connaissance du mandat, des défis, des responsabilités et du contexte opérationnel de la Gendarmerie royale du Canada ;
  • Connaissance des pratiques exemplaires favorisant une culture de leadership qui encourage les compétences en gestion et les programmes de perfectionnement en leadership ;
  • Compréhension du tissu social du Canada et de la culture autochtone, et sensibilisation aux questions relatives à la diversité de la population canadienne ;
  • Compréhension du droit pénal et de la Charte canadienne des droits et libertés, ainsi que du contexte juridique et institutionnel du travail policier serait considérée comme un atout ;
  • Capacité d’élaborer et de mettre en œuvre une vision organisationnelle ainsi que d’assurer la direction et l’orientation stratégique nécessaires à l’organisme pour qu’il puisse réaliser son mandat tout en respectant le patrimoine et les traditions de la Gendarmerie royale du Canada ;
  • Capacité de concentrer les énergies et les talents des employés ainsi qu’à motiver ces derniers pour qu’ils puissent atteindre les objectifs organisationnels tout en adhérant aux valeurs et au Code de déontologie de la Gendarmerie royale du Canada ;
  • Excellentes aptitudes à communiquer oralement et par écrit et capacité de représenter la Gendarmerie royale du Canada auprès des membres, du public, des gouvernements et d’autres organisations, y compris les organismes d’application de la loi au Canada et à l’étranger ; et
  • Aptitude à mener un changement dans un contexte de responsabilisation complexe.

Exigences linguistiques

La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.

Si votre candidature est retenue aux fins de l’étape suivante du processus, nous communiquerons avec les personnes pouvant fournir des références pour vérifier en quoi vous avez satisfait aux exigences relatives à l’expérience et en quoi vous avez manifesté, dans votre poste actuel et les postes que vous avez récemment occupés, les qualités personnelles suivantes :

  • Jugement sûr et impartialité
  • Aptitude en leadership stratégique et innovateur ainsi qu’en renforcement d’équipe
  • Normes éthiques élevées, résilience et intégrité
  • Tact, compétences relationnelles et capacités de communication très élevées
  • Motivation face aux défis et au changement

Facteurs d’admissibilité et conditions d’emploi

Il est important que vous confirmiez dans votre demande que vous satisfaites aux exigences suivantes :

  • Vous devez résider dans la région de la capitale nationale ou dans un endroit situé à une distance raisonnable du lieu de travail, ou consentir à y déménager (prévu par la loi).
  • Vous devez être un citoyen canadien.
  • Vous devez être prêt(e) à vous déplacer partout au Canada et, occasionnellement, à l’étranger.

Si vous êtes nommé(e) au poste :

Vous devrez vous conformer aux Lignes directrices en matière d’éthique et d’activités politiques à l’intention des titulaires de charge publique tout au long de votre mandat comme terme et condition d’emploi. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil, sous « Formulaires et documents de référence ».

Vous serez assujetti(e) à la Loi sur les conflits d'intérêts. Les titulaires de charge publique nommés à temps plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de leur nomination, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent leurs biens et exigibilités ainsi que leurs activités extérieures. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique.

Un lien à cette annonce paraîtra dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder.

Un bassin de candidats qualifiés pourrait être établi et utilisé pour des possibilités de nomination semblables.

Faire une demande d'emploi en ligne