Possibilités d'emploi - Processus de sélection

Fermée

Membre, Commission canadienne d'examen des exportations de biens culturels,

Possibilités de nomination

Nous savons que notre pays est plus fort et notre gouvernement plus efficace lorsque les décideurs reflètent la diversité du Canada. Le gouvernement du Canada suivra un processus de nomination transparent et fondé sur le mérite qui s’inscrit dans le droit fil de l’engagement du gouvernement à assurer la parité entre les sexes et une représentation adéquate des Autochtones et des groupes minoritaires dans les postes de direction. Nous continuerons de rechercher des Canadiens qui incarnent les valeurs qui nous sont chères : l’inclusion, l’honnêteté, la prudence financière et la générosité d’esprit. Ensemble, nous créerons un gouvernement aussi diversifié que le Canada.

L’objectif primordial de la ministre du Patrimoine canadien est d’exécuter le plan du gouvernement de renforcer nos industries de la culture et de la création.

Le gouvernement du Canada sollicite actuellement des candidatures auprès de divers Canadiens talentueux provenant de partout au pays qui manifestent un intérêt pour les postes suivants :

Membre (postes à temps partiel)

Commission canadienne d’examen des exportations de biens culturels

La Commission canadienne d’examen des exportations de biens culturels est un tribunal administratif indépendant qui détermine si les biens culturels sont d’un intérêt exceptionnel et d’une importance nationale en vue de protéger et de préserver des exemples significatifs du patrimoine artistique, historique et scientifique du Canada.

La Commission canadienne d’examen des exportations de biens culturels (Commission d’examen) a trois fonctions décisionnelles :

  • Elle atteste les biens culturels d’un intérêt exceptionnel et d’une importance nationale. L'attestation de biens culturels offre des incitatifs fiscaux aux donateurs et aux vendeurs de biens culturels. Le processus d'attestation encourage le transfert d'exemples importants du patrimoine artistique, historique et scientifique du Canada des mains de particuliers à des collections publiques.
  • Elle examine également les demandes de licences d’exportation qui ont été refusées par l’Agence des services frontaliers du Canada. Les délais d'exportation offrent aux organisations désignées une possibilité d'acquérir des objets ou des collections d'importance culturelle qui pourraient autrement être perdus définitivement pour le Canada.
  • Dans de rares cas, elle déterminera également ce qui constitue un juste montant pour une offre d’achat au comptant à l’égard d’un objet dont l’exportation a été retardée lorsqu’un exportateur et un établissement intéressé par le bien en question n’ont pas pu s’entendre sur un prix d’achat équitable.

Vous pouvez trouver de plus amples renseignements sur les fonctions décisionnelles et les activités de la Commission canadienne d’examen des exportations de biens culturels en consultant la Loi sur l’exportation et l’importation de biens culturels.

Vous pourrez trouver d'autres renseignements sur l'organisme et ses activités sur le site Web de la Commission canadienne d’examen des exportations de biens culturels.

Les candidats doivent soumettre leur demande en ligne d'ici 23 h 59 heure de l'Est le 24 août 2017 sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil. Votre lettre d'accompagnement devrait être adressée à la Directrice adjointe des processus de sélection, Secrétariat du personnel supérieur, Bureau du Conseil privé, et devrait être envoyée par l'entremise de l'application en ligne seulement. Si vous avez postulé entre le 27 mars et le 19 avril 2017, vous n'avez pas besoin de présenter une nouvelle demande de candidature pour être considéré pour ce poste.

Taux journalier : de 350 $ à 400 $

Lieu du travail : Ottawa (Ontario)

Langues officielles et diversité

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité des candidats au moment de les évaluer pour un de ces postes. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre profil en ligne votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité de vous exprimer dans cette langue. La préférence pourrait être accordée aux candidats qui appartiennent à l’un des groupes suivants : femmes, Autochtones, personnes handicapées, et membres de minorités visibles.

Pour que votre candidature soit prise en considération pour un de ces postes, veuillez fournir dans votre demande des exemples tirés de votre expérience professionnelle qui démontrent en quoi vous satisfaites aux critères suivants :

Études et expérience

  • Un diplôme d’une université reconnue dans un domaine d’études pertinent, ou combinaison acceptable d’études, de formations ou d’expériences reliées au poste ;
  • Expérience de la prise de décisions concernant des questions de nature délicate et complexe ;
  • Passion et engagement avérés envers les arts et le secteur culturel ;
  • Expérience de l’interprétation et de l’application des lois, des règlements, des politiques et des directives ;
  • Expérience de l’utilisation d’un ordinateur pour les communications, les recherches et le traitement de textes ;
  • Expérience en tant que directeur, membre ou employé d'une galerie d'art, d'un musée, d'archives, d'une bibliothèque ou d'un autre établissement qui constituent des collections du Canada (prévu par loi) serait considérée comme un atout ;
  • Expérience en tant que marchand ou collectionneur d'œuvres d'art, d'antiquités ou d'autres objets importants pour le patrimoine culturel du Canada (prévu par loi) serait considérée comme un atout ;
  • Une expérience de la participation à un conseil d’administration d’un organisme privé, public ou à but non lucratif serait considérée comme un atout ; et
  • Une expérience de l’évaluation de la juste valeur marchande de biens culturels serait considérée comme un atout.

Si votre candidature est retenue aux fins d'une entrevue, les critères suivants seront évalués :

Connaissances, compétences et capacités

  • Connaissance de la Loi sur l'exportation et l'importation de biens culturels ainsi que du mandat et des activités de la Commission canadienne d’examen des exportations de biens culturels ;
  • Connaissance de l’environnement social, économique et culturel dans lequel les musées, les bibliothèques, les archives, les collectionneurs et les marchands mènent leurs activités au Canada serait considérée comme un atout ;
  • Des connaissances dans au moins l’un des domaines de collection suivants seraient considérées comme un atout :
    • Matériel et fonds d’archives, y compris les documents numériques à l’origine
    • Matériel audiovisuel
    • Art historique
    • Art autochtone
    • Art moderne et/ou contemporain
    • Photographies
    • Estampes et dessins
    • Livres rares
  • Connaissance des procédures et des pratiques relatives à la tenue d’une audience administrative, ainsi que des principes juridiques applicables, notamment en ce qui concerne la justice naturelle et l’équité, serait considérée comme un atout ;
  • Capacité de rendre des décisions et de formuler des recommandations justes, équitables et rapides ;
  • Capacité d’exercer un jugement indépendant et de faire preuve de jugement en travaillant seul ou au sein d’un comité ou d’une équipe ; et
  • Excellente capacité de communiquer de vive voix et par écrit.

Exigences linguistiques

La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.

Si votre candidature est retenue aux fins de l'étape suivante du processus, nous communiquerons avec les personnes pouvant fournir des références pour vérifier en quoi vous avez satisfait aux exigences relatives à l'expérience et en quoi vous avez manifesté, dans votre poste actuel et les postes que vous avez récemment occupés, les qualités personnelles suivantes :

  • Solides compétences en matière d’analyse
  • Impartialité
  • Grand sens de l’éthique et intégrité
  • Excellentes compétences interpersonnelles
  • Diplomatie, tact et discrétion
  • Collégialité

Facteurs d'admissibilité et conditions d'emploi

Il est important de confirmer dans votre demande que vous remplissez les exigences suivantes :

  • Vous êtes résident(e) du Canada (prévu par la loi).
  • Vous êtes disponible pour participer aux réunions de la Commission au moins quatre fois par année dans la région de la capitale nationale.
  • Vous êtes disponible pour participer à d’autres réunions spéciales en personne ou par conférence téléphonique, au besoin.
  • Vous êtes prêt à consacrer au poste de 40 à 45 jours par année en moyenne.

Si vous êtes nommé(e) à un de ces postes :

Vous devrez vous conformer aux Lignes directrices en matière d'éthique et d'activités politiques à l'intention des titulaires de charge publique tout au long de votre mandat comme terme et condition d'emploi. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des Nominations par le gouverneur en conseil, sous « Formulaires et documents de référence ».

Vous serez assujetti(e) à la Loi sur les conflits d'intérêts. Pour plus d'information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d'intérêts et à l'éthique.

Un lien à cette annonce paraîtra dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ces postes. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder.

Un bassin de candidats qualifiés pourrait être établi et utilisé pour des possibilités de nomination semblables.