Possibilités d'emploi - Processus de sélection

Fermée

Président du conseil, Exportation et développement Canada,

Possibilité de nomination

Nous savons que notre pays est plus fort et notre gouvernement plus efficace lorsque les décideurs reflètent la diversité du Canada. Le gouvernement du Canada suivra un processus de nomination transparent et fondé sur le mérite qui s'inscrit dans le droit fil de l'engagement du gouvernement à assurer la parité entre les sexes et une représentation adéquate des Canadiens autochtones et des groupes minoritaires dans les postes de direction. Nous continuerons de rechercher des Canadiens qui incarnent les valeurs qui nous sont chères : l'inclusion, l'honnêteté, la prudence financière et la générosité d'esprit. Ensemble, nous créerons un gouvernement aussi diversifié que le Canada.

Le objectif général du ministre du Commerce international est d'accroître les activités commerciales et d'attirer des investissements créateurs d'emplois au Canada, en mettant en œuvre l'Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l'Union européenne, en accroissant les échanges commerciaux avec les grands marchés en croissance rapide, et en approfondissant nos liens commerciaux avec les partenaires traditionnels.

Le gouvernement du Canada est actuellement à la recherche dans tout le pays de candidatures de Canadiens et Canadiennes talentueux et diversifiés, qui seraient intéressés par le poste suivant :

Président du conseil (poste à temps partiel)

Exportation et développement Canada

Exportation et développement Canada (EDC) est une société d'État financière dont le mandat est de « soutenir et développer, directement ou indirectement, le commerce extérieur du Canada ainsi que la capacité du pays d'y participer et de profiter des débouchés offerts sur le marché international ».

Financièrement autonome, Exportation et développement Canada travaille en collaboration avec le secteur financier privé pour offrir une vaste gamme de services de financement et de gestion des risques aux exportateurs et aux investisseurs canadiens de toutes tailles. Au cœur de sa mission, sa capacité unique d'exploiter ses connaissances des services financiers internationaux et des divers marchés, ainsi que du commerce mondial et des acheteurs internationaux, lui permet d'assumer et de gérer des capitaux et des risques élevés pour les entreprises canadiennes désireuses d'exporter. La Société est perçue comme une organisation dynamique, qui maximise sa contribution au commerce international du Canada tout en obtenant des rendements financiers considérables pour les Canadiens, année après année.

En ce qui concerne ses principes directeurs, Exportation et développement Canada mène ses activités en respectant les accords internationaux ratifiés par le Canada, en conformité avec ses engagements à l'égard de la responsabilité sociale des entreprises, et en s'appuyant sur des pratiques de gestion financière saine. En 2015, elle a aidé des clients canadiens, dont 81 % étaient des PME, à faciliter des transactions de 104,2 milliards de dollars en exportations et échanges internationaux. Cette même année, elle a affiché un bénéfice net de 925 millions de dollars, et des actifs totaux de 61,0 milliards de dollars.

Le président du Conseil d'administration (le « Conseil »), entouré d'un Conseil de douze membres composé d'administrateurs du secteur privé et du président et chef de la direction d'Exportation et développement Canada, supervise les activités de la Société. Sous sa direction, le Conseil veille à ce que les systèmes appropriés de gouvernance, de leadership et de gérance soient en place pour permettre à la direction de la Société de gérer efficacement l'organisation. Le Conseil joue un rôle essentiel pour établir la stratégie d'Exportation et développement Canada et veiller à ce qu'elle suive les objectifs de politique publique le plus efficacement possible. Le Conseil et ses comités sont chargés d'examiner et d'approuver le Rapport annuel d'Exportation et développement Canada et de surveiller la performance de la Société. Le Conseil doit également surveiller le rendement et l'efficacité du chef de la direction et des cadres dirigeants, et évaluer sa propre efficacité dans l'exercice de ses responsabilités. Ses membres examinent le développement et le perfectionnement des divers services financiers offerts aux compagnies canadiennes, et ils autorisent certaines transactions de prêts, de garanties, d'assurances et d'investissement en capital-actions. Un des principaux rôles du Conseil est de surveiller la gestion du risque d'entreprise et de l'évaluer, et il doit aussi surveiller la conformité et l'éthique d'Exportation et développement Canada ainsi que la mise en place des initiatives de responsabilité sociale des entreprises.

Vous pourrez trouver d'autres renseignements sur l'organisme et ses activités sur le site Web d'Exportation et développement Canada.

Les candidats qui ont déjà soumis leur demande plus tôt cette année n'ont pas besoin de postuler à nouveau.

Les candidats doivent soumettre leur demande en ligne d'ici 23 h 59 heure de l'Est le 7 août 2017 sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil. Votre lettre d'accompagnement devrait être adressée au Secrétaire adjoint du Cabinet (Personnel supérieur), Bureau du Conseil privé, et devrait être envoyée par l'entremise de l'application en ligne seulement. Si vous avez postulé entre le 21 avril et le 23 mai, ou le 16 juin et le 24 juillet 2017, vous n'avez pas besoin de présenter une nouvelle demande de candidature pour être considéré pour ce poste.

Taux journalier : 410 $ - 485 $

Honoraire annuel : 10 500 $ - 12 400 $

Langues officielles et diversité

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité au moment d’évaluer les candidats pour ce poste. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre profil en ligne votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité de vous exprimer dans cette langue. La préférence pourrait être accordée aux candidats qui appartiennent à l'un des groupes suivants : femmes, Canadiens autochtones, personnes handicapées et membres de minorités visibles.

Pour que votre candidature soit prise en considération pour ce poste, veuillez fournir dans votre demande des exemples tirés de votre expérience professionnelle qui démontrent en quoi vous satisfaites aux critères suivants :

Études et expérience

  • Diplôme d'une université reconnue dans un domaine d'études pertinent, ou combinaison acceptable d'études, de formation liée au poste et/ou d'expérience ;
  • Expérience à titre de membre d'un conseil d'administration d'une organisation du secteur public, privé ou à but non lucratif, de préférence en tant que président du conseil ;
  • Expérience en application des principes de gouvernance et des pratiques exemplaires dans une culture de responsabilisation et de transparence ;
  • Expérience en gestion des relations à différents paliers de gouvernement, préférablement avec des hauts fonctionnaires;
  • Expérience en matière de commerce international ou d'exportation ;
  • Expérience en gestion des ressources humaines et financières ;
  • Expérience dans une institution financière serait considérée comme un atout ; et
  • Un titre professionnel dans le domaine financier serait considéré comme un atout.

Si votre candidature est retenue aux fins d'une entrevue, les critères suivants seront évalués :

Connaissances, compétences et capacités

  • Connaissance du mandat et des activités d'Exportation et développement Canada ainsi que de la planification stratégique d'entreprise, de la surveillance générale et de l'évaluation de la performance d'une entreprise ;
  • Connaissance des rôles et des responsabilités du président d'un Conseil d'administration, du Conseil lui-même, du chef de la direction, ainsi que des principes et pratiques exemplaires en matière de gouvernance d'entreprise, notamment les responsabilités fondamentales à l'égard du gouvernement du Canada en sa qualité d'actionnaire ;
  • Connaissance du secteur financier ou du secteur d'assurances ;
  • Connaissance des politiques gouvernementales et publiques ;
  • Connaissance des affaires internationales, du climat entourant le commerce international et compréhension générale de la législation dans lequel la Société évolue, et de l'économie mondiale ;
  • Connaissance relié au financement du développement ;
  • Connaissance des produits et des activités d'Exportation et développement Canada, ou engagement à acquérir ce savoir rapidement après la nomination au Conseil ;
  • Connaissance de gestion financière éclairée et en gestion du risque d'entreprise, ainsi qu'en responsabilité sociale des entreprises ;
  • Connaissance des entreprises d'envergure diverse, allant des grandes sociétés nationales et multinationales aux PME, et des divers secteurs industriels du Canada ;
  • Connaissance des pratiques exemplaires relativement aux responsabilités et à l'établissement de rapports pour les sociétés d'État serait considérée comme un atout ;
  • Sens des finances et capacité à lire et à évaluer des états financiers ;
  • Capacité à établir des priorités et à promouvoir la vision d'entreprise afin de réaliser le mandat et les objectifs d'Exportation et développement Canada ; et
  • Capacité d'encourager le débat et la discussion parmi les membres du Conseil, dans un climat d'ouverture et de confiance, afin de faciliter le consensus et de gérer les conflits, le cas échéant. Sensibilisation aux différents besoins et programmes de nombreuses parties intéressées.

Exigences linguistiques

La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.

Si votre candidature est retenue aux fins de l'étape suivante du processus, nous communiquerons avec les personnes pouvant fournir des références pour vérifier en quoi vous avez satisfait aux exigences relatives à l'expérience et en quoi vous avez manifesté, dans votre poste actuel et les postes que vous avez récemment occupés, les qualités personnelles suivantes :

  • Jugement éclairé
  • Intégrité et responsabilité
  • Impact et influence
  • Saine gestion
  • Confiance et engagement

Facteurs d'admissibilité et conditions d'emploi

Il est important que, dans votre demande, vous confirmiez que vous répondez aux exigences suivantes.

  • Le candidat retenu doit être disposé à participer à des réunions du Conseil et des comités du Conseil, dont quatre à Ottawa, et deux dans diverses villes du pays. D'autres réunions peuvent être tenues à des fins de planification stratégique ou dans des circonstances spéciales, au besoin.
  • Le candidat retenu doit être disposé à siéger en moyenne à trois comités.

Si vous êtes nommé(e) à ce poste :

Vous devrez vous conformer aux Lignes directrices en matière d'éthique et d'activités politiques à l'intention des titulaires de charge publique tout au long de votre mandat comme terme et condition d'emploi. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil, sous « Formulaires et documents de référence ».

Vous serez assujetti(e) à la Loi sur les conflits d'intérêts. Pour plus d'information à ce sujet, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d'intérêts et à l'éthique.

Un lien vers cette annonce paraîtra dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder.

Un bassin de candidats qualifiés peut être établi et utilisé pour d'autres possibilités de nomination semblables.