Possibilités d'emploi - Processus de sélection

Possibilité actuelle

Membres, Conseil de recherches en sciences humaines,

Possibilités de nomination

Nous savons que notre pays est plus fort, et notre gouvernement, plus efficace, lorsque les décideurs reflètent la diversité du Canada. À l'avenir, le gouvernement du Canada suivra un processus de nomination transparent et fondé sur le mérite qui s'inscrit dans le droit fil de l'engagement du gouvernement à assurer la parité entre les sexes et la représentation adéquate des Canadiens autochtones et des groupes minoritaires dans les postes de direction. Nous continuerons de rechercher des Canadiens qui incarnent les valeurs qui nous sont chères : l'inclusion, l'honnêteté, la prudence financière et la générosité d'esprit. Ensemble, nous créerons un gouvernement aussi diversifié que le Canada.

L'objectif fondamental de la ministre des Sciences est de soutenir la recherche scientifique ainsi que l'intégration des considérations scientifiques dans nos choix d'investissement et de politique.

Le gouvernement du Canada sollicite actuellement des candidatures auprès de divers Canadiens talentueux provenant de partout au pays qui manifestent un intérêt pour les postes suivants :

Conseillers (postes à temps partiel)

Conseil de recherches en sciences humaines

Le Conseil de recherches en sciences humaines est l'organisme subventionnaire fédéral qui encourage et finance la recherche et la formation postsecondaires en sciences humaines. Il met l'accent sur le développement des talents, la production du savoir et l'établissement de liens entre les campus et les communautés. Il attribue un financement stratégique aux initiatives de calibre mondial qui visent à assurer un meilleur avenir au Canada et au monde.

Le Conseil de recherches en sciences humaines contribue au soutien d'un milieu de la recherche énergique et dynamique dans l'ensemble du Canada, comprenant plus de 24 000 professeurs, 64 000 étudiants des cycles supérieurs et de nombreux autres intervenants. Chaque année, le Conseil de recherches en sciences humaines investit plus de 350 millions de dollars pour soutenir financièrement quelque 8 000 étudiants des cycles supérieurs et près de 14 000 chercheurs. Il compte sur 3 000 partenaires permanents provenant du milieu universitaire, du gouvernement, d'organismes sans but lucratif et du secteur privé, notamment 138 partenaires internationaux qui apportent une contribution supérieure à 15 millions de dollars.

La recherche en sciences humaines que finance le Conseil de recherches en sciences humaines permet de mieux comprendre les nouveaux enjeux d'ordre social, culturel, technologique, environnemental et économique, ainsi que ceux liés au bien-être. Elle suscite une réflexion profonde sur la nature de l'être humain, sur ce dont il a besoin pour progresser en ces temps complexes et difficiles, et sur ce vers quoi il tend pour le nouveau millénaire.

Le Conseil de recherches en sciences humaines dispose d'un conseil d'administration formé du président et d'au plus 18 autres membres. Les membres sont d'éminents représentants du secteur privé, du milieu universitaire, d'organismes sans but lucratif et du secteur public nommés par le gouverneur en conseil sur la recommandation de la ministre des Sciences. Le rôle du conseil consiste à promouvoir et à soutenir la recherche et l'érudition dans le domaine des sciences humaines, et à conseiller la ministre, en matière de recherche, sur les questions que celle-ci a soumises à son examen.

Le conseil d'administration du Conseil de recherches en sciences humaines offre une perspective globale des occasions et des besoins du Canada et présente des conseils au président sur les stratégies, la gestion des risques, la gestion du rendement et les relations avec les intervenants dans le but de s'assurer que les priorités et les programmes du Conseil de recherches en sciences humaines favorisent la mobilisation des connaissances et l'exécution de programmes de formation et de travaux de recherche de grande qualité. Il veille à ce que les retombées stratégiques découlant les fonds publics dépensés soient les plus importantes possible pour le Canada et s'assure que les fonds publics sont attribués de manière à maximiser les résultats de la recherche afin d'habiliter un milieu de la recherche solide et énergique dans le domaine des sciences sociales et humaines. Les membres du conseil représentent le public canadien et mettent à profit leur connaissance des tendances et des enjeux actuels dans le milieu de la recherche en sciences sociales et humaines pour renforcer la capacité du président de diriger l'organisation avec une conviction reposant sur des avis indépendants et, avec l'appui du conseil, pour rendre compte en toute confiance au ministre et au Parlement des décisions prises, des ressources engagées et des résultats obtenus.

Vous pourrez trouver d'autres renseignements sur l'organisme et ses activités sur le site Web du Conseil de recherches en sciences humaines.

Les candidats doivent soumettre leur demande en ligne d'ici 11 h 59 heure de l'Est le 5 juin 2017 sur le site Web des nominations pas le gouverneur en conseil. Votre lettre d'accompagnement devrait être adressée au Secrétaire adjoint du Cabinet (Personnel supérieur), Bureau du conseil privé, et devrait être envoyée par l'entremise de l'application en ligne seulement.

Rémunération : Aucune; néanmoins, vous avez droit aux frais de déplacement et autres entraînés par l'accomplissement, hors du lieu de votre résidence habituelle, des fonctions qui vous sont conférées (prévu par la loi).

Langues officielles et diversité

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité des candidats au moment de les évaluer pour ces postes. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre profil en ligne votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité de vous exprimer dans cette langue. La préférence pourrait être accordée aux candidats qui appartiennent à l'un des groupes suivants : femmes, Canadiens autochtones, personnes handicapées et membres de minorités visibles.

Pour que votre candidature soit prise en considération pour un de ces postes, veuillez fournir dans votre demande des exemples tirés de votre expérience professionnelle qui démontrent en quoi vous satisfaites aux critères suivants :

Études et expérience

  • Diplôme d'une université reconnue ou combinaison acceptable d'études, de formation liée à l'emploi et/ou d'expérience ;
  • Expérience nationale ou internationale de la recherche ou de la gestion de la recherche dans le milieu universitaire, dans le secteur public ou privé ou dans des organismes sans but lucratif ;
  • Expérience de l'élaboration, de la mise en œuvre et de la gestion d'initiatives stratégiques dans le secteur des études postsecondaires ou dans d'autres organismes sans but lucratif ou du secteur public ou privé ;
  • Expérience à titre de membre d'un conseil d'administration pour un organisme sans but lucratif ou dans le milieu universitaire ou le secteur public ou privé serait considérée un atout ; et
  • Expérience de l'élaboration de politiques publiques axées particulièrement sur le milieu de la recherche universitaire serait considérée un atout.

Si votre candidature est retenue aux fins d'une entrevue, les critères suivants seront évalués :

Connaissances, compétences et capacités

  • Connaissance du mandat du Conseil de recherches en sciences humaines, de ses activités opérationnelles et des lois qui les régissent, y compris la Loi sur le Conseil de recherches en sciences humaines ;
  • Connaissance du milieu universitaire canadien, ce qui comprend connaissance du système d'éducation postsecondaire, compréhension du financement destiné aux chercheurs et aux étudiants postsecondaires, et connaissance des occasions et des défis relatifs à la création de connaissances pour pouvoir développer des dirigeants de talent et faciliter la collaboration et l'échange de connaissances entre les disciplines de recherche, les établissements postsecondaires et tous les secteurs de la société ;
  • Connaissance des occasions et défis actuels concernant la recherche en sciences humaines, et capacité de comprendre les tendances émergentes et mondiales ;
  • Connaissance de la structure et des activités du gouvernement du Canada, ainsi que de ses relations avec les organismes chargés de financer la recherche ;
  • Connaissance de la gestion des risques et de la gouvernance d'entreprise ;
  • Capacité de reconnaître et régler les problèmes qui surgissent ;
  • Capacité de fournir des conseils stratégiques sur la façon d'élaborer et de mettre en œuvre de manière efficace et appropriée des activités qui soutiennent la mission et les objectifs stratégiques du Conseil de recherches en sciences humaines ;
  • Capacité de nouer et d'entretenir des relations de travail efficaces avec les autres membres du conseil et les intervenants ; et
  • Capacité de comprendre, d'interpréter et d'évaluer des états financiers et des budgets serait considérée un atout.

Exigences linguistiques

La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.

Si votre candidature est retenue aux fins de l'étape suivante du processus, nous communiquerons avec les personnes pouvant fournir des références pour vérifier en quoi vous avez satisfait aux exigences relatives à l'expérience et en quoi vous avez manifesté, dans votre poste actuel et les postes que vous avez récemment occupés, les qualités personnelles suivantes :

  • Compétences supérieures en relations interpersonnelles
  • Jugement sûr
  • Normes d'éthiques élevées et intégrité
  • Diplomatie et tact
  • Esprit d'initiative

Facteurs d'admissibilité et conditions d'emploi

Il est important que vous confirmiez dans votre demande que vous satisfaites aux exigences suivantes :

  • Vous devez consentir à participer à des réunions de comité et du conseil au Canada, lesquelles ont lieu au moins deux fois par année (prévu par la loi).

Si vous êtes nommé(e) au un de ces postes :

Vous devrez vous conformer aux Lignes directrices en matière d'éthique et d'activités politiques à l'intention des titulaires de charge publique tout au long de votre mandat comme terme et condition d'emploi. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des Nominations par le gouverneur en conseil, sous « Formulaires et documents de référence ».

Vous serez assujetti(e) à la Loi sur les conflits d'intérêts. Pour plus d'information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d'intérêts et à l'éthique.

Un lien à cette annonce paraîtra dans la Gazette du Canadaafin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ces postes. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder.

Un bassin de candidats qualifiés pourrait être établi et utilisé pour des possibilités de nomination semblables.

Faire une demande d'emploi en ligne