Possibilités d'emploi - Processus de sélection

Fermée

Administrateurs, Banque du Canada,

Possibilités de nomination

Nous savons que notre pays est plus fort et notre gouvernement plus efficace lorsque les décideurs tiennent compte reflètent de la diversité du Canada. À l'avenir, le gouvernement du Canada suivra un processus de nomination transparent et fondé sur le mérite, qui s'inscrit dans le droit fil de l'engagement du gouvernement à assurer la parité entre les sexes et une représentation adéquate des Canadiens autochtones et des groupes minoritaires au sein des postes de direction. Nous continuerons de rechercher des Canadiens qui incarnent les valeurs qui nous sont chères : l'inclusion, l'honnêteté, la prudence financière et la générosité d'esprit. Ensemble, nous créerons un gouvernement aussi diversifié que le Canada.

Le ministre des Finances a pour objectif premier d'utiliser les outils financiers et budgétaires dont le gouvernement dispose pour mettre en place sa plate-forme, Le bon plan pour renforcer la classe moyenne.

Le gouvernement du Canada sollicite actuellement des candidatures auprès de divers Canadiens talentueux provenant de partout au pays, qui manifestent un intérêt pour les postes suivants :

Administrateurs (postes à temps partiel)

Banque du Canada

La Banque du Canada (la Banque) est la banque centrale du pays. Son rôle principal, au sens où l'entend la Loi sur la Banque du Canada (la Loi), consiste à « favoriser la prospérité économique et financière du Canada ». Les quatre grandes fonctions de la Banque sont les suivantes :

  • Politique monétaire : La Banque influe sur la quantité de monnaie en circulation dans l'économie et utilise son cadre de conduite de la politique monétaire pour maintenir l'inflation à un niveau bas et stable.
  • Système financier : La Banque s'emploie à promouvoir la fiabilité, la solidité et l'efficience des systèmes financiers au Canada et à l'échelle internationale. À cette fin, elle effectue des opérations sur les marchés financiers.
  • Monnaie : La Banque conçoit, émet et distribue les billets de banque canadiens.
  • Gestion financière : La Banque est l'agent financier du gouvernement canadien et, à ce titre, elle gère la dette publique et les réserves de change nationales.

Le Conseil a des responsabilités précises en vertu de la Loi sur la Banque du Canada touchant les finances et la comptabilité, les ressources humaines et l'administration du Régime de pension. Les membres du Conseil renseignent aussi la Banque sur la conjoncture économique de la région qu'ils représentent. Le Conseil ne voit pas à la formulation ni à la mise en œuvre de la politique monétaire.

Vous pourrez trouver d'autres renseignements sur l'organisme et ses activités sur le site Web de la Banque du Canada.

Les candidats doivent soumettre leur demande en ligne d'ici 23 h 59 heure de l'Est le 27 février 2017 sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil. Votre lettre d'accompagnement devrait être adressée au Secrétaire adjoint du Cabinet (Personnel supérieur), Bureau du conseil privé, et devrait être envoyée par l'entremise de l'application en ligne seulement.

Taux journalier : 565 $ - 665 $

Honoraire annuel : 7 300 $ - 8 600 $

Langues officielles et diversité

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité des candidats au moment de les évaluer pour ces postes. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre profil en ligne votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité à vous exprimer dans cette langue. La préférence pourrait être accordée aux candidats qui appartiennent à l'un des groupes suivants : femmes, Canadiens autochtones, personnes handicapées et membres de minorités visibles.

Afin que votre candidature soit prise en considération pour l'un de ces postes, veuillez fournir dans votre demande des exemples tirés de votre expérience professionnelle, qui démontrent en quoi que vous satisfaites aux critères suivants :

Études et expérience

  • Diplôme d'un établissement reconnu (université, collège communautaire ou autre établissement postsecondaire) dans un domaine pertinent ou bien combinaison acceptable d'études, de formation liée au poste ou d'expérience ;
  • Expérience à titre de membre d'un conseil d'administration d'une organisation du secteur public et/ou privé ; et
  • Sens des affaires, et connaissances et expérience du domaine financier.

De plus, les postes disponibles exigent de l'expérience dans au moins un des domaines suivants :

Veuillez décrire comment vous répondez aux critères supplémentaires :

  • Comptabilité et contrôles financiers : Compétences et expérience professionnelles dans les domaines de la comptabilité et des contrôles financiers.
  • Ressources humaines : Compréhension des pratiques exemplaires en matière de gestion des ressources humaines touchant le recrutement, la fidélisation et le perfectionnement du personnel, et connaissance particulière des tendances et des pratiques actuelles concernant la rémunération, les avantages sociaux et les pensions.
  • Gouvernance d'entreprise : Compréhension des enjeux et des tendances liés à la gouvernance d'entreprise, expérience significative en tant que membre du conseil d'administration d'une société ou d'une institution publique.
  • Marchés financiers et institutions financières : Compréhension générale des opérations des institutions financières, ainsi que des infrastructures de marchés financiers au Canada et à l'échelle internationale.
  • Gestion de projets : Compréhension des processus associés à la planification et au contrôle du déroulement ou de l'exécution des projets.
  • Technologies de l'information : Compréhension des technologies associées à l'élaboration, à la maintenance et à l'utilisation de systèmes, de logiciels et de réseaux informatiques servant au traitement et à la diffusion des données.

Si votre candidature est retenue aux fins d'une entrevue, les critères suivants seront évalués :

Connaissances, compétences et capacités

  • Connaissance du mandat de la Banque et du cadre législatif dans lequel elle exerce ses activités ;
  • Connaissance des principes de gouvernance et des pratiques exemplaires en la matière ;
  • Compétences nécessaires pour aider le Conseil à effectuer efficacement son travail, y compris surveiller et évaluer les progrès accomplis par rapport à la réalisation des objectifs ;
  • Capacité d'établir des priorités et d'appuyer la vision qui permet à la Banque de remplir son mandat et d'atteindre ses objectifs ;
  • Capacité de reconnaître et régler les problèmes qui surgissent, de saisir les occasions qui se présentent et de favoriser les bonnes idées et l'innovation ; et
  • Très grande facilité à communiquer, tant oralement que par écrit.

Exigences linguistiques

La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.

Si votre candidature est retenue aux fins de l'étape suivante du processus, nous communiquerons avec les personnes pouvant fournir des références afin de vérifier en quoi vous avez satisfait aux exigences relatives à l'expérience et en quoi vous avez manifesté, dans votre poste actuel et les postes que vous avez récemment occupés, les qualités personnelles suivantes :

  • Fiabilité et sens des responsabilités
  • Jugement éclairé, tact et discrétion
  • Indépendance
  • Normes éthiques élevées et intégrité
  • Entregent exceptionnel

Facteurs d'admissibilité et conditions d'emploi

Il est important que vous confirmiez dans votre demande que vous satisfaites les exigences suivantes :

  • Vous devez être prêt(e) à vous déplacer à Ottawa, au besoin, et ailleurs au Canada, une fois par an, conformément au programme de liaison externe de la Banque.
  • Le candidat retenu doit être disposé à participer aux réunions du Conseil et de ses comités, qui ont lieu au moins six fois par an.

Prévu par la loi :

  • Vous êtes citoyen canadien et résidez habituellement au Canada.
  • Les fonctions d'administrateur de la Banque sont incompatibles avec la qualité d'administrateur, d'associé, de dirigeant ou d'employé de l'une des institutions suivantes :
    1. les adhérents, au sens des règlements administratifs de Paiements Canada ;
    2. une chambre de compensation d'un système de compensation et de règlement assujetti à la Loi sur la compensation et le règlement des paiements ;
    3. les établissements participant au Système de transfert de paiements de grande valeur exploité par Paiements Canada ;
    4. les agences de courtage s'occupant du placement des nouvelles valeurs du gouvernement du Canada ;
    5. les institutions qui contrôlent une de celles décrites ci-dessus ou qui sont contrôlées par elle.
  • La propriété effective de titres d'une institution mentionnée ci-dessus est interdite. L'administrateur qui est propriétaire réel de ces titres doit s'en départir dans les trois mois qui suivent sa nomination.
  • Quiconque ne peut être nommé administrateur ni continuer à exercer les fonctions d'administrateur de la Banque s'il exerce à plein temps un emploi au sein d'une administration publique, fédérale ou provinciale, ou occupe un poste rémunéré avec des fonds publics au sein d'une commission ou d'un organisme consultatif d'un ministère ou d'une autre institution fédérale ou provinciale, étant entendu qu'il est possible pour l'administrateur de fournir au gouvernement du Canada ou d'une province des services temporaires pour lesquelles il peut être remboursé des frais de déplacement et de séjour réellement engagés.

Si vous êtes nommé(e) à l'un de ces postes :

Vous devrez vous conformer aux Lignes directrices en matière d'éthique et d'activités politiques à l'intention des titulaires de charge publique tout au long de votre mandat comme terme et condition d'emploi. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil, sous « Formulaires et documents de référence ».

Vous serez assujetti(e) à la Loi sur les conflits d'intérêts. Pour plus d'information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d'intérêts et à l'éthique.

Un lien à cette annonce paraîtra dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ces postes. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder.

Un bassin de candidats qualifiés pourrait être établi et utilisé pour des possibilités de nomination semblables.