Possibilités d'emploi - Processus de sélection

Fermée

Président(e) du Conseil, Société d'assurance-dépôts du Canada,

Possibilité de nomination

Nous savons que notre pays est plus fort et notre gouvernement plus efficace lorsque les décideurs reflètent la diversité du Canada. À l’avenir, le gouvernement du Canada suivra un processus de nomination transparent et fondé sur le mérite qui s’inscrit dans le droit fil de l’engagement du gouvernement à assurer la parité entre les sexes et une représentation adéquate des Canadiens autochtones et des groupes minoritaires dans les postes de direction. Nous continuerons de rechercher des Canadiens qui incarnent les valeurs qui nous sont chères : l’inclusion, l’honnêteté, la prudence financière et la générosité d’esprit. Ensemble, nous créerons un gouvernement aussi diversifié que le Canada.

L’objectif primordial du ministre des Finances consiste à utiliser les outils fiscaux et de budgétisation qui sont à la disposition du gouvernement afin de mettre en œuvre son Bon plan pour renforcer la classe moyenne.

Le gouvernement du Canada sollicite actuellement des candidatures auprès de divers Canadiens talentueux provenant de partout au pays qui manifestent un intérêt pour le poste suivant :

Président(e) du Conseil (poste à temps partiel)

Société d’assurance-dépôts du Canada

La Société d’assurance-dépôts du Canada est une société d’État fédérale qui consiste à fournir une assurance contre risques de perte totale ou partielle des dépôts et qui contribue à encourager la stabilité du système financier canadien. La Société protège les dépôts confiés aux institutions financières membres. Elle est financée au moyen des primes versées sur 739 milliards de dollars de dépôts assurés répartis entre ses 80 institutions membres, au nombre desquelles figurent toutes les grandes banques et sociétés de fiducie.

Le président est chargé principalement du fonctionnement efficace du conseil. Travaillant en étroite collaboration avec le président et premier dirigeant, le/la président(e) du conseil se consacre à la protection des déposants tout en cherchant à réduire au minimum les risques de perte pour la Société; il veille à établir des relations efficaces avec le ministre des Finances, le Parlement, les autres intervenants et le public et il prodigue des conseils et des avis au besoin. Le titulaire de ce poste doit faire face à la pression découlant de l’obligation d’assurer la saine gouvernance d’une société d’État en soupesant les considérations liées aux politiques publiques et aux questions commerciales dans un cadre décisionnel complexe et souple.

Le Conseil se réunit généralement quatre à six fois par année, ou plus, selon les besoins.

Vous pourrez trouver d'autres renseignements sur l'organisme et ses activités sur le site Web de la Société d’assurance-dépôts du Canada.

Les candidats qui ont déjà soumis leur demande plus tôt cette année n'ont pas besoin de postuler à nouveau.

Les candidats doivent soumettre leur demande en ligne d’ici 23 h 59 heure de l'Est le 17 juillet 2017 sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil. Votre lettre d’accompagnement devrait être adressée au Secrétaire adjoint du Cabinet (Personnel supérieur), Bureau du conseil privé, et devrait être envoyée par l’entremise de l’application en ligne seulement.

Taux journalier : 360 $ - 420 $

Honoraire annuel : 9 200 $ - 10 800 $

Lieu de travail : Ottawa (Ontario)

Langues officielles et diversité

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité au moment d’évaluer les candidats pour ce poste. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre profil en ligne votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité de vous exprimer dans cette langue. La préférence pourrait être accordée aux candidats qui appartiennent à l’un des groupes suivants : femmes, Canadiens autochtones, personnes handicapées et membres de minorités visibles.

Pour que votre candidature soit prise en considération pour ce poste, veuillez fournir dans votre demande des exemples tirés de votre expérience professionnelle qui démontrent en quoi vous satisfaites aux critères suivants :

Études et expérience

  • Diplôme d’une université reconnue dans un domaine d’études pertinent ou une combinaison acceptable d’études, de formations reliées au poste et/ou d’expérience ;
  • Expérience à titre de membre d’un conseil d’administration d’une organisation du secteur public et/ou privé, de préférence à titre de président(e) ;
  • Expérience dans la gestion des ressources humaines et financières au niveau des cadres supérieurs ;
  • Expérience de travail avec le gouvernement, de préférence avec des hauts fonctionnaires ;
  • Expérience en développement et dans le maintien de relations de travail efficaces avec des intervenants clés ;
  • Expérience de la mise en œuvre des principes modernes de gouvernance organisationnelle et des pratiques exemplaires ; et
  • Expérience relative aux services financiers, de préférence avec des institutions de dépôts, serait considérée comme un atout.

Si votre candidature est retenue aux fins d’une entrevue, les critères suivants seront évalués :

Connaissances, compétences et capacités

  • Connaissance du mandat et des activités de la Société d’assurance-dépôts du Canada et de son cadre législatif, y compris la Loi sur la Société d’assurance-dépôts du Canada et la Loi sur la gestion des finances publiques ;
  • Connaissance des questions actuelles liées au secteur financier au Canada et à l’étranger, y compris les nouveaux risques et les défis stratégiques avec lesquels les fournisseurs de services financiers sont aux prises ;
  • Connaissance des attentes du gouvernement fédéral en matière de responsabilisation et de reddition de comptes, des milieux de politiques publiques, des processus et des pratiques exemplaires ;
  • Capacité d’établir et d’entretenir des relations de travail efficaces avec le ministre des Finances et son cabinet, le sous-ministre des Finances, les partenaires et les intervenants de la Société d’État ;
  • Capacité d’anticiper les problèmes émergents et d’élaborer des stratégies permettant au conseil d’administration de saisir les occasions qui se présentent et de résoudre les problèmes qui surviennent ; et
  • Capacité de favoriser le débat et la discussion entre les membres du conseil d’administration, d’établir un consensus et de gérer les conflits.

Exigences linguistiques

La maîtrise des deux langues officielles serait préférable.

Si votre candidature est retenue aux fins de l’étape suivante du processus, nous communiquerons avec les personnes pouvant fournir des références pour vérifier en quoi vous avez satisfait aux exigences relatives à l’expérience et en quoi vous avez manifesté, dans votre poste actuel et les postes que vous avez récemment occupés, les qualités personnellles suivantes :

  • Bon jugement
  • Normes d’éthique élevées et intégrité
  • Excellentes capacités en relations interpersonnelles
  • Initiative
  • Diplomatie

Facteurs d’admissibilité et conditions d’emploi

Il est important que vous confirmiez dans votre demande que vous satisfaites aux exigences suivantes :

  • Vous devez être un citoyen canadien résidant habituellement au Canada (prévu par la loi).
  • Vous devez être une personne compétente en matière financière (prévu par la loi).
  • Vous ne pouvez pas être membre du Sénat ou de la Chambre des communes, ni un député d'une législature provinciale (prévu par la loi).
  • Vous ne pouvez pas être un administrateur, un dirigeant ou un employé d'une institution fédérale ou provinciale ou une société de crédit coopérative locale (prévu par la loi).

Si vous êtes nommé(e) au poste :

Vous devrez vous conformer aux Lignes directrices en matière d’éthique et d’activités politiques à l’intention des titulaires de charge publique tout au long de votre mandat comme terme et condition d’emploi. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil, sous « Formulaires et documents de référence ».

Vous serez assujetti(e) à la Loi sur les conflits d'intérêts. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique.

Le Code régissant les conflits d’intérêts de la SADC impose certaines restrictions quant à l’intérêt qu’un administrateur de la SADC peut avoir à titre d’actionnaire d’une institution membre; une copie est disponible sur demande.

Un lien à cette annonce paraîtra dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouverneur en conseil de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder.

Un bassin de candidats qualifiés pourrait être établi et utilisé pour des possibilités de nomination semblables.