Possibilités d'emploi - Processus de sélection

Possibilité actuelle

Directeur général des élections, Bureau du directeur général des élections,

Possibilité de nomination

Nous savons que notre pays est plus fort et notre gouvernement plus efficace lorsque les décideurs reflètent la diversité du Canada. Le gouvernement du Canada suivra un processus de nomination transparent et fondé sur le mérite qui s’inscrit dans le droit fil de l’engagement du gouvernement à assurer la parité entre les sexes et une représentation adéquate des Autochtones et des groupes minoritaires dans les postes de direction. Nous continuerons de rechercher des Canadiens qui incarnent les valeurs qui nous sont chères : l’inclusion, l’honnêteté, la prudence financière et la générosité d’esprit. Ensemble, nous créerons un gouvernement aussi diversifié que le Canada.

L’objectif primordial du ministre des Institutions démocratiques est de renforcer l’ouverture et l’équité des institutions publiques du Canada.

Le gouvernement du Canada sollicite actuellement des candidatures auprès de divers Canadiens talentueux provenant de partout au pays qui manifestent un intérêt pour le poste suivant :

Directeur général des élections (poste à temps plein)

Bureau du directeur général des élections

Note : Le directeur général des élections est nommé à titre inamovible par résolution de la Chambre des communes.

Le directeur général des élections est chargé de s’assurer de l’intégrité des élections et de leur fonctionnement efficace.

Il accomplit son mandat au moyen d’un bureau comptant habituellement quelque 500 employés dans la région de la capitale nationale. Lors d’élections générales ou d’un référendum, plus de 235 000 postes à travers le pays sont comblés par des travailleurs électoraux.

Dirigé par le directeur général des élections, Élections Canada est un organisme indépendant et non partisan qui relève du Parlement. Élections Canada a pour tâche principale de se tenir prêt en tout temps à administrer un scrutin, en vertu de la Loi électorale du Canada et d’autres lois qui régissent le processus électoral fédéral, y compris la Loi référendaire et la Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales.

Parmi les tâches de l’organisme, nous retrouvons :

  • Appliquer la législation électorale ;
  • Gestion des élections fédérales et des scrutins ;
  • Voir à l’enregistrement des partis politiques et des tiers qui font de la publicité électorale ainsi que des associations de circonscription, des candidats à la direction et des candidats à l’investiture des partis enregistrés ;
  • Tenir le Registre national des électeurs ;
  • Nommer des directeurs du scrutin (un dans chaque district électoral) et leur donner des directives ;
  • Divulguer les contributions aux candidats, aux partis politiques et aux tiers ainsi qu’aux associations de circonscription, aux candidats à la direction et aux candidats à l’investiture des partis enregistrés; examiner et divulguer leurs rapports financiers; rembourser les dépenses aux candidats et aux partis selon les formules stipulées dans la Loi électorale du Canada ;
  • Assurer l’accès au système pour tous les citoyens admissibles grâce à des installations appropriées et à des messages publicitaires ; et
  • Fournir un soutien juridique, technique, financier et administratif aux commissions indépendantes responsables du processus de révision périodique des limites des circonscriptions fédérales en vue d’assurer une représentation conforme à la Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales.

Vous pourrez trouver d'autres renseignements sur l'organisme et ses activités sur le site Web du Bureau du directeur général des élections.

L'examen des demandes débutera le 16 octobre 2017. Les candidats doivent soumettre leur demande en ligne sur ce site Web. Nous encourageons fortement les candidats à présenter leur demande au plus tard à cette date. Les demandes soumises par la suite seront conservées et pourraient être examinées jusqu’à ce qu’il y ait nomination au poste. Votre lettre d’accompagnement doit être adressée au Secrétaire adjoint du Cabinet (Personnel supérieur), Bureau du Conseil privé, et doit être envoyée par l'entremise de l'application en ligne seulement.

Échelle salariale : 315 300 $ (prévu par la loi)

Lien de travail : Région de la capitale nationale

Langues officielles et diversité

Le gouvernement du Canada tiendra compte du bilinguisme et de la diversité des candidats au moment de les évaluer pour ce poste. Par conséquent, nous vous encourageons à indiquer dans votre profil en ligne votre compréhension de la langue seconde officielle et votre capacité de vous exprimer dans cette langue. La préférence pourrait être accordée aux candidats qui appartiennent à l’un des groupes suivants : femmes, Autochtones, personnes handicapées et membres de minorités visibles.

Pour que votre candidature soit prise en considération pour ce poste, veuillez fournir dans votre demande des exemples tirés de votre expérience professionnelle qui démontrent en quoi vous satisfaites aux critères suivants :

Études et expérience

  • Grade d’une université reconnue dans un domaine d’études pertinent, comme le droit ou l’administration publique, ou combinaison acceptable d’études, de formation liée au poste et/ou d’expérience ;
  • Expérience de la représentation d’une organisation au niveau de la haute direction ;
  • Expérience de l’interprétation des dispositions d’un éventail de lois, de règlements, de politiques et d’autres cadres habilitants ;
  • Expérience de la planification et de la gestion du changement ;
  • Expérience appréciable de l’établissement et du maintien de rapports efficaces avec une vaste gamme d’intervenants, y compris le public, tous les ordres de gouvernement, les ministres et les députés ; et
  • Expérience appréciable de la gestion des ressources humaines et financières au niveau de la haute direction dans un organisme public ou privé.

Si votre candidature est retenue aux fins d’une entrevue, les critères suivants seront évalués :

Connaissances, compétences et aptitudes

  • Connaissance et compréhension de la Loi électorale du Canada, de la Loi référendaire et/ou de la Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales ;
  • Connaissance et compréhension du système parlementaire canadien, y compris du rôle d’un fonctionnaire (agent) du Parlement et de sa relation avec le Parlement et le gouvernement ;
  • Connaissance des pratiques et des principes régissant la conciliation, la médiation et l’application de modes substitutifs de règlement des différends ;
  • Connaissance des contextes et des cadres législatifs et stratégiques applicables à la gestion des ressources financières et humaines et à la gestion de programmes dans la fonction publique fédérale ;
  • Connaissance du mandat, des rôles et des responsabilités du Bureau du directeur général des élections ;
  • Solide compréhension des questions, des politiques et des pratiques électorales contemporaines ;
  • Grandes compétences de leadership et volonté manifeste de favoriser et de respecter les principes de l’ouverture, de la transparence et de la diversité ;
  • Capacité de prévoir et de régler des enjeux émergents d’ordre politique et/ou public ;
  • Capacité d’évaluer la pertinence des précédents afin de rendre des décisions ;
  • Capacité de communiquer efficacement, de vive voix et par écrit, dans les deux langues officielles et avec divers intervenants, dont les médias ; et
  • Capacité éprouvée de s’adapter aux situations et de faire preuve de souplesse.

Exigences linguistiques

La maîtrise des deux langues officielles (voir exigences dans la Loi sur les compétences linguistiques).

Si votre candidature est retenue aux fins de l’étape suivante du processus, nous communiquerons avec les personnes pouvant fournir des références pour vérifier en quoi vous avez satisfait aux exigences relatives à l’expérience et en quoi vous avez manifesté, dans votre poste actuel et les postes que vous avez récemment occupés, les qualités personnelles suivantes :

  • Sens aigu de l’éthique
  • Neutralité politique stricte
  • Jugement sûr
  • Diplomatie
  • Créativité et innovation
  • Excellent entregent

Facteurs d’admissibilité et conditions d’emploi

Il est important que vous confirmiez dans votre demande que vous satisfaites à l’ exigence suivante :

  • La Loi sur les compétences linguistiques précise que le directeur général des élections doit, au moment de sa nomination, être en mesure de parler et de comprendre clairement les deux langues officielles.
  • Si vous avez déjà été directeur général des élections [du Canada], vous ne pouvez pas être nommé(e) de nouveau au Bureau du directeur général des élections (prévu par la loi).
  • En raison de l’impartialité du Bureau, nous vous prions de divulguer toute activité politique partisane passée dans votre demande.
  • Vous devez habiter ou être disposé(e) à déménager dans la région de la capitale nationale ou à distance raisonnable du lieu de travail.
  • Vous devez consentir à voyager au Canada et à l’étranger.

Si vous êtes nommé(e) à ce poste :

Vous devrez vous conformer aux Lignes directrices en matière d’éthique et d’activités politiques à l’intention des titulaires de charge publique tout au long de votre mandat comme condition d’emploi. Vous pouvez consulter ces lignes directrices sur le site Web des nominations par le gouverneur en conseil, sous « Formulaires et documents de référence ».

Vous serez assujetti(e) à la Loi sur les conflits d'intérêts. Les titulaires de charge publique nommés à temps plein doivent soumettre au Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique, dans les 60 jours qui suivent la date de leur nomination, un rapport confidentiel dans lequel ils déclarent leurs biens et exigibilité ainsi que leurs activités extérieures. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web du Commissariat aux conflits d’intérêts et à l’éthique.

Un lien à cette annonce paraîtra dans la Gazette du Canada afin de permettre au gouvernement de trouver des personnes qualifiées pour ce poste. Cependant, le recrutement ne se limite pas à cette seule façon de procéder.

Il se peut qu’un bassin de candidats qualifiés soit établi et utilisé pour pourvoir des postes semblables.

Faire une demande d'emploi en ligne