Profil d'organisme - Fondation canadienne des relations raciales

Mandat de la Société

Vision

La Fondation canadienne des relations raciales sera une voix majeure à l’échelle nationale et un centre d’information au sujet des relations raciales au Canada. La Fondation sera également un agent de changement pour l’élimination du racisme et de toutes les formes de discrimination raciale dans le but de favoriser l’harmonie au Canada.

Mission

La Fondation s'est engagée à favoriser la compréhension des causes et des manifestations passées et actuelles du racisme et à recommander des approches pour éliminer le racisme et renforcer l'identité canadienne en ce qui a trait aux principes d'égalité des chances, d'équité, de justice et de dignité humaine. Par l'entremise de son centre d'information et des initiatives qu'elle entreprend, la Fondation contribuera à l'orientation des politiques nationales et des débats publics. Elle stimulera le dialogue et la recherche sur le racisme afin de faire progresser l'identité canadienne en ce qui a trait aux principes d'égalité des chances, d'équité, de justice et de dignité humaine.

Valeurs

Le travail de la Fondation repose sur le désir de créer et de cultiver une société inclusive fondée sur l’équité, l’harmonie sociale, le respect mutuel et la dignité humaine. Le principe sous-jacent qui oriente sa lutte contre le racisme et la discrimination raciale met l’accent sur l’apport de changements antiracistes concrets et la promotion des valeurs canadiennes communes que sont les droits de la personne et les institutions démocratiques. La Fondation s’efforce d’assurer la coordination et la collaboration entre toutes les sphères de la société et d’établir des partenariats avec les organismes concernés et les organisations locales, provinciales, nationales et internationales.

Objectif de la Fondation

L’objet de la Fondation, comme la Loi sur la Fondation canadienne des relations raciales, 1991 le définit, consiste à : « faciliter, dans l’ensemble du pays, le développement, le partage et la mise en oeuvre de toute connaissance ou compétence utile en vue de contribuer à l’élimination du racisme et de toute forme de discrimination raciale au Canada » :

  1. en effectuant des recherches, en recueillant des données et en établissant une base d’information nationale permettant de mieux comprendre la nature du racisme et de la discrimination raciale, et ce pour aider les entreprises, les organisations patronales et syndicales, les organismes bénévoles, communautaires et autres organismes ainsi que les institutions publiques, les gouvernements, les chercheurs et le grand public à éliminer l’un comme l’autre;
  2. en servant de centre d’information sur les ressources existant dans le domaine des relations raciales et en établissant des liens avec des institutions publiques, privées ou à caractère éducatif, notamment les bibliothèques;
  3. en facilitant la consultation et l’échange d’information concernant les politiques, les programmes et la recherche en matière de relations raciales;
  4. par la promotion d’une formation efficace dans le domaine et par l’aide à l’élaboration de normes professionnelles;
  5. en sensibilisant mieux le public quant à l’importance de l’élimination du racisme et de la discrimination raciale;
  6. en collaborant avec les entreprises, les organisations patronales et syndicales, les organismes bénévoles, communautaires et autres organismes, ainsi que les institutions publiques et tous les ordres de gouvernement, pour la mise sur pied et le soutien de divers programmes et activités;
  7. par l’encouragement et la promotion de l’élaboration d’une politique et de programmes efficaces pour l’élimination du racisme et de la discrimination raciale.*

*Extraits de la Loi sur la Fondation canadienne des relations raciales.

Rôles et Responsabilités

Le conseil d’administration de la Fondation a l’autorité et l’obligation en vertu de la loi de superviser la gestion des affaires et des activités de la Fondation. L’objectif fondamental du conseil d’administration est d’agir dans le meilleur intérêt de la Fondation.

Le rôle du conseil d’administration est d’assurer l’orientation stratégique de la Fondation et la supervision efficace de la direction.

Les rôles des membres du conseil sont de deux ordres :

  1. Leur rôle au sein du conseil lorsque le conseil agit en tant qu’entité;
  2. Leur rôle lorsqu’ils agissent en leur propre nom.

Tous les membres du conseil d’administration doivent assister régulièrement aux réunions du conseil et des comités, y être bien préparés et y participer activement. Si un membre n’est pas en mesure d’assister à une réunion du conseil, il doit en informer le président à l’avance et expliquer pourquoi il ne pourra pas être présent.

Dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions, les membres du conseil doivent agir avec honnêteté et de bonne foi dans le meilleur intérêt de la Fondation. La conduite des membres du conseil doit respecter la mission, la vision et les valeurs de la Fondation. Ils doivent faire preuve de la prudence, de la diligence et de la compétence qu’une personne raisonnable exercerait dans des circonstances comparables. Les membres doivent également respecter la Loi et les règlements administratifs de la Fondation.

Défis, Enjeux et Initiatives

Les principaux défis consistent à gérer notre fonds d’investissement et à trouver d’autres sources de financement pour les programmes de l’organisation.

Attributs, Compétences et Expérience de Base

  • Connaissance de la distinction entre le rôle stratégique et le rôle d’élaboration des politiques du conseil et des responsabilités opérationnelles de la direction
  • Capacité de diriger le développement de la Fondation
  • Engagement à l’égard de la vision, de la mission, des valeurs et des buts stratégiques de la Fondation
  • Capacité de travailler en équipe
  • Tolérance et respect du point de vue des autres
  • Reconnaissance du temps à consacrer et volonté de consacrer le temps et l’énergie nécessaires pour assumer le rôle de membre du conseil d’administration
  • Enthousiasme et capacité à régler les questions problématiques

Compétences, Connaissances et Expérience Particulières

  • Connaissance et expérience de la gestion des activités et des réseaux de contacts
  • Connaissance et expérience de la gestion et de la planification financières
  • Connaissance de l’investissement socialement responsable
  • Connaissance et expérience d’un contexte juridique
  • Connaissance et expérience de la gestion des ressources humaines
  • Connaissance et expérience des communications et/ou des médias de masse
  • Connaissance et expérience des relations gouvernementales et publiques
  • Connaissance et expérience en recherche, en sensibilisation et/ou en formation
  • Engagement communautaire
  • Représentation des Autochtones
  • Représentation des jeunes
  • Maîtrise des deux langues officielles du Canada

Représentation

Les membres du conseil d’administration reflètent le caractère multiculturel, la dualité linguistique et la diversité régionale de la société canadienne.

Conditions de Travail

Nombre de réunions et présence exigée :

  • Réunions du conseil : Conformément à la Loi, le conseil tient, aux date, heure et lieu fixés par le président, un minimum de deux réunions par an (article 15 de la Loi sur la Fondation canadienne des relations raciales). Cependant, au cours des deux dernières années, le conseil s’est réuni en moyenne de trois à quatre fois par année. Les membres du conseil se réunissent en personne au pays ou par téléconférence.
  • Présence exigée : Les membres du conseil doivent assister à toutes les réunions lorsque c’est possible.

Temps à consacrer en moyenne chaque année :

Tous les membres du conseil doivent participer régulièrement aux réunions du conseil et des comités. Les réunions du conseil et des comités commencent habituellement un vendredi et se terminent en début d’après-midi le dimanche suivant. En plus des réunions en personne, les membres doivent participer aux téléconférences, réunions, activités et formations tenues régulièrement et à celles tenues ponctuellement. En moyenne, les membres doivent consacrer de 14 à 15 jours par année aux activités du conseil.

Travail des comités et autres tâches à accomplir individuellement par les membres du conseil

Les membres du conseil doivent se joindre aux comités du conseil, que voici :

  • Comité exécutif
  • Comité de gouvernance
  • Comité des nominations
  • Comité des finances et de la vérification
  • Comité des ressources humaines
  • Comité sur les investissements

Niveau d'effort requis dans l'ensemble :

Tous les membres du conseil d’administration doivent assister régulièrement aux réunions du conseil et des comités, y être bien préparés et y participer activement. Nous nous attendons à ce que les administrateurs déploient un niveau d’efforts élevé et à ce qu’ils fassent preuve de connaissances approfondies et d’un engagement marqué afin de remplir le mandat de la Fondation.

Code de conduite et personnes inadmissibles au poste :

Les membres du conseil d’administration sont assujettis au code de conduite qui s’applique aux titulaires d’une charge publique à temps partiel. Les lignes directrices sur les conflits d’intérêt de la Fondation, règlement administratif no 2, se fondent sur la Loi sur les conflits d’intérêt.

Rémunération et indemnités*

  • Rémunération des administrateurs : Les administrateurs ont droit, pour leur participation aux réunions de la Fondation et pour l’exécution des fonctions que leur confère la Loi, à la rémunération que fixe le gouverneur en conseil.
  • Indemnités des administrateurs : Les administrateurs sont indemnisés, selon le barème fixé par le gouverneur en conseil, des frais de déplacement et de séjour engagés dans l’exercice de leurs fonctions que leur confère la Loi.
  • Traitement du directeur général : Le traitement du directeur général ainsi que toute autre rémunération à lui verser sont fixés par le gouverneur en conseil.

*Extraits des articles 10 et 11 de la Loi sur la Fondation canadienne des relations raciales.